Assemblée générale 2018 Port-sur-Saône

Rapport moral      Rapport moral AG AMRF 2018

Quelques photos…

Monsieur Lejeune, député
Monsieur Krattinger, Président du C.D.
Monsieur Mariot, Maire de Port-sur-Saône

Monsieur Chrétien, Maire de Vesoul

Monsieur le Préfet
Monsieur Marthey, conseiller régional
Monsieur Joyandet, Sénateur
Madame Bessot Ballot, Député
Monsieur Carteret, Président AMRF de Haute-Saône
Madame Céline Vincent, référent Campagnol

Souvenir Français

Les communes rurales ont rendez-vous avec l’histoire
L’Association des Maires Ruraux de France et le Souvenir Français ont décidé d’approfondir et de matérialiser leur partenariat dans le cadre d’une convention, « un devoir partagé de mémoire ».
Pour le département de la Haute-Saône, la convention a été signée en présence du Préfet, Ziad Khouri, qui a participé à la réunion mensuelle du bureau départemental des Maires Ruraux. Le président de l’AMR, Jean-Paul Carteret et le Délégué Général du Souvenir Français pour la Haute-Saône, Gilbert Cuenin, ont paraphé la convention qui a pour objectif, notamment dans ce partenariat, « l’entretien des lieux de mémoire de la France au combat (tombes, monuments, stèles…), l’animation de la vie commémorative patriotique (sur les tombes des morts pour la France, aux monuments, la sauvegarde des drapeaux des associations d’anciens combattants dissoutes…), la transmission de l’histoire de la France combattante vers les jeunes générations, la réflexion prospective sur l’évolution des formes commémoratives.
Projet « Flamme de la mémoire »
Cette année, à l’occasion du centenaire de l’armistice de la première guerre mondiale, les comités de Haute-Saône du Souvenir Français proposent que dans chaque cimetière communal soit rendu un hommage aux « Poilus » morts pour la France inhumés dans une sépulture familiale. Un projet que soutiennent les Maires Ruraux.
Concrètement, pour les communes qui s’engageront dans ce projet, le souvenir français listera les sépultures des « Morts pour la France » puis offrira les bougies électriques qui brilleront sur chacune le soir du 11 novembre ainsi qu’un petit drapeau tricolore. La commune se chargera de l’organisation de la manifestation.

Dématérialisation

La dématérialisation des pièces comptables et des moyens de paiement

monsieur-larope
Qu’est-ce que la dématérialisation dans la sphère des finances publiques ?
Dans le département, 19 comptables publics (ou percepteurs) assurent notamment la tenue des comptes, le contrôle des dépenses et l’encaissement des recettes des collectivités locales. Ils gèrent ainsi plus de 2 500 budgets publics, ce qui conduit à des échanges de près de 4 millions de feuilles de papier chaque année avec leurs partenaires que sont les élus. C’est la raison pour laquelle, des solutions de dématérialisation des pièces comptables adaptées à toutes les collectivités, quelle que soit leur taille, sont désormais proposées.

Où en est-on dans le département matière de dématérialisation ?
Deux collectivités sont d’ores et déjà passées à la « dématérialisation totale », le Conseil général et plus récemment la ville d’Héricourt. Les travaux sont bien engagés avec d’autres collectivités comme Vesoul ou Luxeuil, les communes rurales se lancent également…

Justement, quels sont les intérêts de la dématérialisation?
Ils sont nombreux : économies de papier, d’encre, d’espace d’archivage. Dématérialiser rend également les échanges plus fluides, ce qui permet d’accélérer les paiements et les encaissements. Les dispositifs de dématérialisation sont par ailleurs promus par différents services de l’Etat (notamment ACTES pour les préfectures).

Et concernant les moyens de paiement ?
Nous traitons dans le département plus de 500 000 encaissements par an pour le compte des collectivités. La majorité des règlements est encore effectué par chèque ou en numéraire (cantines, ordures ménagères, eau, assainissement, loyers communaux, …). Nous souhaitons donc mieux faire connaître auprès des élus les moyens modernes de paiement mis à leur disposition que sont notamment le TIP ou le paiement par internet.

Pour toute information : A. Bouguettoucha – DDFiP, 6 place Pierre Rénet à Vesoul – 03.84.96.14.31

des-maires-studieux