Souvenir Français

de à
dossiers

Les communes rurales ont rendez-vous avec l’histoire
L’Association des Maires Ruraux de France et le Souvenir Français ont décidé d’approfondir et de matérialiser leur partenariat dans le cadre d’une convention, « un devoir partagé de mémoire ».
Pour le département de la Haute-Saône, la convention a été signée en présence du Préfet, Ziad Khouri, qui a participé à la réunion mensuelle du bureau départemental des Maires Ruraux. Le président de l’AMR, Jean-Paul Carteret et le Délégué Général du Souvenir Français pour la Haute-Saône, Gilbert Cuenin, ont paraphé la convention qui a pour objectif, notamment dans ce partenariat, « l’entretien des lieux de mémoire de la France au combat (tombes, monuments, stèles…), l’animation de la vie commémorative patriotique (sur les tombes des morts pour la France, aux monuments, la sauvegarde des drapeaux des associations d’anciens combattants dissoutes…), la transmission de l’histoire de la France combattante vers les jeunes générations, la réflexion prospective sur l’évolution des formes commémoratives.
Projet « Flamme de la mémoire »
Cette année, à l’occasion du centenaire de l’armistice de la première guerre mondiale, les comités de Haute-Saône du Souvenir Français proposent que dans chaque cimetière communal soit rendu un hommage aux « Poilus » morts pour la France inhumés dans une sépulture familiale. Un projet que soutiennent les Maires Ruraux.
Concrètement, pour les communes qui s’engageront dans ce projet, le souvenir français listera les sépultures des « Morts pour la France » puis offrira les bougies électriques qui brilleront sur chacune le soir du 11 novembre ainsi qu’un petit drapeau tricolore. La commune se chargera de l’organisation de la manifestation.